NETTALI.COM – Le filon des visas intéresse décidément les adeptes de l’argent facile. La Brigade de recherches de Dakar vient de démanteler un réseau très structuré de trafic de visas. Plusieurs acteurs sur scène. Une agence de voyages bien établie sur la place dakaroise, ABC Services en l’occurrence, des intermédiaires bien expérimentés et des candidats à l’émigration prêts à payer pour quitter le pays.  Scénario, dirait-on classique, mais pas tant que ça.

Selon la publication de ce mardi du quotidien EnQuête, Les faits se sont passés le 6 mars dernier devant un consulat étranger très couru. Les gendarmes de la Brigade de recherches, alertés on ne sait par quel contact, débarquent sur les lieux, en centre-ville. Ils interpellent Bouna A. et Awa D. hors des locaux mêmes du consulat, alors qu’ils étaient en possession de documents qui se révéleront faux au cours des investigations des gendarmes. Des registres de commerce, ninea, relevés bancaires, etc., tout est… fictif. Ils ont été arrêtés et, très rapidement, les faits d’inculpation pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux, escroquerie et… blanchiment de capitaux leur sont signifiés.

Les enquêteurs ont pu établir, avant de mettre les présumés malfaiteurs à la disposition du procureur, qu’il s’agit, en réalité, d’un réseau dont le cerveau Mamadou G. est à arrêter. En effet, selon nos investigations, les gendarmes se sont rendus au siège de ABC Services à SacréCœur, dans l’espoir de mettre la main sur le directeur général. Mais ce dernier, on ne sait par quel subterfuge, a réussi à prendre la poudre d’escampette et se rendre injoignable au téléphone, avant même que les hommes en bleu ne débarquent sur les lieux. Mais son assistante trouvée sur place est tombée dans les mailles. Elle déclare, lors de son interrogatoire, n’avoir rien à voir avec cette affaire. Une de ses proches avec qui nous nous sommes entretenus nous signale qu’elle n’aurait rien à voir avec cette affaire. Qu’elle “n’a aucunement participé au trafic. Elle est tellement sérieuse…’’. Vrai ou faux ? En tout cas, c’est tout un arsenal de faussaire qui a été découvert au siège de l’agence ABC Services incriminée. Relevés bancaires, registres de commerce, une cinquantaine de cachets, etc. Mais le plus intrigant, c’est qu’ABC avait, par-devers elle, les cachets de grosses banques : la Banque islamique du Sénégal (BIS), la Banque internationale de commerce et d’industrie (BICIS) pour ne citer que celles-là. La gendarmerie recherche encore le DG de l’agence ABC Services et quatre de ses complices.