NETTALI.COM – L’ancien directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) assimile l’affaire Sweety Beauté à un vaste complot. Il croit savoir que dès lors, les investisseurs « sérieux » vont fuir le Sénégal.

Invité de la Matinale “Toc Toc Sénégal” de Itv ce lundi, Lansana Gagny Sakho a pris de court son monde, quand il assimila l’affaire Sonko / Adji Sarr  à un vaste complot. « Regardez l’histoire de la petite (ainsi il appelle Adji Sarr), je pense que ça n’aurait jamais dû arriver dans un pays normal », souligne-t-il.

A la question de savoir « s’il y a une main derrière », comme le veut faire croire Ousmane Sonko, l’ancien directeur général de l’ONAS n’est pas loin de le penser quand il dit : « je ne parlerais pas de complot, c’est plus grave que ça. Je pense que c’est deux pelés, trois tondus qui sont zélés…Il  y a toujours des gens zélés pour créer une instabilité dans un pays ». « Est-ce que l’on avait besoin de ça dans ce pays ? », se demande-il.

Selon Sakho, « y a aucun investisseur sérieux qui va dire, moi je vais prendre mon argent…», pour le mettre au Sénégal. « On a plus de visibilité », relève-t-il, la destruction de biens appartenant à des étrangers.

Pour mémoire, Lansana Gagny Sakho n’est plus directeur général de l’ONAS depuis le 6 janvier 2021.