NETTALI.COM- Dr Mamadou Ndiaye, porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action sociale, a révélé, ce vendredi, le nouveau plan de riposte mis en place pour lutter contre la maladie du coronavirus.

Avec la troisième vague de la pandémie du Coronavirus, plus meurtrière,  le ministère de la Santé a élaboré un nouveau plan de riposte.  Lequel, selon  Dr Mamadou  Ndiaye, est axé sur les éléments de surveillance en vue de détecter très tôt tous les cas suspects, sur la prise en charge des cas positifs, sur la recherche et le suivi des cas et de les mettre en quarantaine. La prévention par vaccination en fait partie.

Cette vaccination permet, à en croire docteur Ndiaye, d’être immunisée de la maladie. Ainsi, rappelle-t-il, toutes les personnes âgées, au moins de 18 ans, doivent aller se faire vacciner. En outre, la vaccination est fortement recommandée aux porteurs de maladies chroniques pour leur éviter d’attraper la maladie mais surtout pour leur éviter de subir des formes graves ou sévères. Les femmes enceintes et celles allaitantes doivent aussi se faire vacciner.

Cette vaccination, précise le porte-parole du ministère, se fait dans toutes les structures de santé du pays. ” Ces structures peuvent aménager des espaces afin de permettre aux populations d’avoir un meilleur accès aux vaccins. Au Sénégal, il y a trois types de vaccins : AstraZeneca, Sinopharm et Johnson & Johnson. Ces vaccins sont administrés par voie injectable au niveau du bras gauche“, précise-t-il.

Pour ce qui est de l’AstraZeneca, Dr Ndiaye rassure qu’il sera bientôt disponible. Il recommande par ailleurs aux populations de respecter les mesures barrières édictées par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale.