NETTALI.COM-Une peine de 2 ans ferme a été requise contre Mouhamadou Bamba Diome. Ce dernier, qui comparaissait hier à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, est poursuivi pour Proxénétisme, acte contre nature, diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs.

Proxénétisme, acte contre nature, diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, ce sont les faits reprochés à M. B. Diome. Ce dernier a comparu ce jeudi, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Le prévenu, marié, a été arrêté chez son ami, soupçonné d’être son amant.

Les policiers qui ont reçu une dénonciation anonyme, révèlent avoir découvert dans son téléphone, des échanges coquines avec des hommes qu’il nomme « Bébé ». Lors de son interrogatoire, il aurait reconnu les faits en avouant entretenir des relations sexuelles avec le nommé A. Bâ, à chaque fois que son épouse est absente. Le sieur Diome aurait aussi avoué qu’il offrait des services d’homosexualité sur internet, mais aussi passait des annonces pour des filles prostituées moyennant des sommes allant de 2000 F CFA à 5000 FCFA.

Pour ses activés de proxénétisme, le prévenu dispose, selon l’enquête, d’une chambre à la cité Djily Mbaye qu’il met en location aux prostituées moyennant 10.000 F CFA la journée.

Face aux juges, M. B. Diome n’a reconnu que le délit de proxénétisme. Pour le reste, il a allégué que ses aveux ont été extorqués car il a été torturé par les policiers.

Le parquet a requis 2 ans de prison ferme contre lui. Son avocat a plaidé la relaxe au bénéfice du doute pour le délit d’acte contre nature et la clémence pour le proxénétisme.

L’affaire est mise en délibéré délibéré pour jugement être rendu le 5 août prochain.