NETTALI.COM – Ousmane Sonko n’a pas encore pipé mot. Interpellé ce mercredi 3 mars par les éléments du Gign, le leader de Pastef refuse de répondre aux questions des enquêteurs.

Selon le responsable en charge de la communication de Pastef les Patriotes, Ousmane Sonko qui a été placé en garde à vue ce mercredi, a fait face aux enquêteurs. A l’en croire, leur leader a usé de son droit au silence, au cours de son interrogatoire.

Placé en garde à vue cet après midi, Ousmane Sonko va-t-il rentrer chez lui ce soir ? Affaire à suivre.