NETTALI.COM – Ousmane Sonko s’est bagarré ce matin, à l’Assemblée nationale, avec son collègue Amadou Mbéry Sylla de Benno bok yakaar.  De l’avis du leader de Pastef, le député lougatois l’a toujours provoqué et il lui a réglé ses comptes aujourd’hui.

 Revenant sur la bagarre qui l’a opposée à son collègue Amadou Mbéry Sylla de Benno bok yakaar, Ousmane Sonko a expliqué : “Chaque chose a des limites”. Quid de sa réaction ? Il précise : “Je peux rester serein face aux attaques et insultes, mais vouloir m’attaquer physiquement, cela, je ne le tolérerais à aucun homme sur cette terre.  Comme recruter des nervis et terroristes est la spécialité du pouvoir, je leur ai montré comment faire”.

“Yalla def na duma nako, futti nako”. Il n’a même pas assisté à la séance plénière. Ce n’était pas mon souhait, mais il fallait que je règle les comptes avec lui et c’est un message que j’envoie aux membres du pouvoir, parce que personne n’a le monopole de la violence”, raille le patron de Pastef.

 ” On leur a demandé de me provoquer à chaque fois que je mettrai les pieds à l’hémicycle. Qu’ils m’attaquent ou se bagarrent avec moi. De ce fait, les Sénégalais vont dire que je suis un habitué des faits à l’Assemblée nationale. Bref, mon image sera ternie à jamais”, a persisté l’ex-inspecteur des impôts et domaines.