NETTALI.COM- Le M2D a célébré ce mercredi les 10 ans du Mouvement du 23 juin. A l’occasion, les responsables de cette alliance ont dit non au troisième mandat présidentiel.

Le terrain de HLM Grand Yoff a refusé du monde, ce mercredi. Les membres du Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) s’y sont rassemblés pour commémorer le dixième anniversaire du M23. Une célébration aux allures d’une campagne électorale. Les militants, vêtus de tee-shirts arborant des couleurs du drapeau du pays, ont rivalisé d’ardeur pour montrer leurs pancartes sur lesquelles on pouvait lire des messages qui mettaient en garde le chef de l’Etat et son régime. « Sénégal Tampi », « Non au troisième mandat », « Sul gaz douko téré fegne », tels sont, en autres, les messages adressés au président de la République.

Ousmane Sonko était naturellement, la star du jour. Il a été accueilli en grande pompe par les militants acquis à sa cause. Dans son discours, il a invité les jeunes à être prêts à se confronter au régime en place qui a recruté des nervis. « Préparez-vous au combat ! Nous avons le même objectif. C’est de mettre le Sénégal sur les rails de l’émergence », a déclaré Ousmane Sonko, sous les vivats et les cris indescriptibles des militants très déchainés.

Avant le leader du Pastef, d’autres leaders ont pris la parole pour haranguer la foule et jeter du sable dans le jardin de Macky Sall. Guy Marius Sagna a dénoncé la gouvernance du régime en place qui, selon lui, est basée sur la spoliation foncière, le chômage des jeunes. « Nous sommes déterminés dans le combat. Un troisième mandat n’aura plus lieu au Sénégal, quel que soit le président qui sera au pouvoir », a prévenu Guy Marius Sagna.

Babacar Diop, leader de Forces démocratique Sénégal (Fds), a fait savoir que c’est le véritable peuple du M23 qui s’est mobilisé au terrain de Hlm Grand Yoff. Selon lui, l’âme du M23 est avec l’opposition. Après avoir harangué la foule, les rappeurs Kilifeu et Karim Xrum Xax ont jeté de grosses pierres dans le jardin du pouvoir en place.

Pour sa part, Mame Diarra Fam prévient Macky Sall en lui disant que  « Khalifa Sall, Karim Wade et Ousmane Sonko seront bien candidats à la prochaine présidentielle ».