NETTALI.COM  – Ousmane Sonko ne perd pas de temps. Quelques heures après la sortie de Mansour Faye, le leader de Pastef a publié une déclaration autorisant le ministre du Développement communautaire à rendre publiques les preuves qu’il dit détenir sur une demande d’audience avec le chef de l’Etat.

Sur la 2stv, Mansour Faye avait déclaré que le président de Pastef-Les Patriotes était venu le voir pour quémander une audience avec le chef de l’Etat. Des propos très vite démentis par Ousmane Sonko. Ce vendredi matin, le ministre et beau-frère du Président Macky Sall a fait face à la presse pour menacer de publier les preuves de cette demande d’audience de Sonko. Mieux, il disait n’attendre que l’autorisation d’Ousmane Sonko. Eh bien, il en a l’autorisation désormais. Et c’est Sonko, lui-même, qui lui la donne.

Diversion terminée. Game over“, écrit le leader de Pastef sur sa page Facebook. Il poursuit : “Irresponsable, tel un majeur non émancipé, il a besoin d’autorisation pour poser le moindre acte. Et ça se dit ministre de la République.” “Et dire que votre cirque ne vise qu’à démontrer, en définitive, qu’être beau-frère du Président est important dans notre République. Quelle tristesse!“, souligne le président de Pastef.  Qui ne s’en arrête pas là. Puisqu’il dit : “Si on m’avait traité de menteur tout en me mettant au défi, j’aurai immédiatement sorti toutes les preuves contraires au lieu de pitoyables supplications“. Et de poursuivre : “Mansour, puisque je suis votre tuteur, je vous autorise immédiatement à publier, afficher, divulguer, partager… tout élément écrit, sonore, visuel à votre disposition.”

Toutefois, de l’avis d’Ousmane Sonko, Mansour Faye doit, “par respect pour les Sénégalais”,  aller répondre à l’Ofnac de sa “gestion ténébreuse de nos milliards”.Vous avez beau essayer de faire diversion, tôt ou tard, vous en rendrez compte, ainsi que tout votre cartel au pouvoir“, a-t-il averti.