NETTALI.COM- Zator Mbaye, secrétaire général du Mouvement national des jeunesses progressistes ne souhaite pas que Moustapha Niasse, qui a annoncé son départ en 2022, quitte le parti. Pour lui, le secrétaire général de l’Alliance des forces du progrès  est un monument.

Le président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de l’Alliance des Forces de Progrès a annoncé sa retraite politique en 2022 après avoir demandé aux jeunes de son parti de prendre les rênes. Mais si cela ne dépendait que de Zator Mbaye, Moustapha Niasse ne quitterait pas  la tête de l’Afp. Il l’a fait savoir, ce dimanche, devant le Jury du dimanche. « Moustapha Niasse est un homme d’une grande expérience. Nous ne souhaiterions même pas qu’il parte simplement au vu de ce qu’il représente. Moustapha Niasse est un monument national et même international au vu de tout ce qu’il a fait, de tout ce qu’il représente. Toutes les personnes de sa génération sont aujourd’hui dans les Mosquées avec leur chapelet. C’est l’un des premiers à être à l’Assemblée nationale malgré son âge, à présider des séances de huit heures de temps, à être là en train de faire respecter rigoureusement et de fort belle manière le règlement intérieur », a expliqué le secrétaire général du Mouvement national des jeunesses progressistes et coordonnateur des jeunesses de Benno Bokk Yakaar.

Pour les élections locales, il a fait savoir que l’Afp va jouer collectif autant que ce sera possible. Parce que, justifie-t-il : « en 2014, il est arrivé que dans certaines zones, qu’on ait eu des difficultés pour confectionner des listes, et malheureusement il y a eu des cassures. Nous ne souhaitons pas vivre ces mêmes schémas. Nous souhaitons que tout soit fait dans le cadre d’une concertation et que la répartition et la discussion puisse être juste dans le meilleur des cas pour l’essentiel des camarades, pas de l’AFP seulement mais de la coalition BBY ».