NETTALI.COM – Karim Wade conduira les troupes du Parti démocratique sénégalais à la présidentielle de 2024 et il a pris date pour un retour au bercail. C’est la précision faite par un de ses lieutenants, Dr Cheikh Dieng en l’occurrence.

 

Karim Wade sera  à Dakar en direction de la présidentielle de  2024. L’assurance est faite par Cheikh Dieng, le secrétaire national adjoint chargé des élections du Parti démocratique sénégalais. «  Je pus vous assurer qu’il sera là pour conduire les troupes », dit-il dans un long entretien avec le quotidien Enquête.

Précisant sa pensée, M. Dieng ajoute : « Le PDS n’est pas un petit parti. Les responsables du PDS ne sont pas des enfants de cœur. Ils peuvent avoir été surpris une fois par le Président Macky Sall qui, à travers cette décision d’exil, de déportation de Karim Wade, a violé tous les lois et règlements de notre pays. Nulle part dans le Code de procédure pénale, la déportation n’est mentionnée. Audelà de cela, le Président Sall s’est mis en marge des règlements de la communauté internationale, en installant le Sénégal dans la situation d’un Etat voyou qui refuse de répondre à ses exigences de droit, au plan international. Autant, la Cour de la CDEAO que les Nations unies ont demandé la reprise substantielle du procès qui avait conduit à la condamnation de Karim Wade, en raison des violations graves de ses droits, lors de la procédure judiciaire. Toutes ces injonctions ont été royalement ignorées par le Président Macky Sall. Nous avons appris les leçons de 2019, 2024 sera différent ».

Au sujet des modalités d’investiture au Pds, l’invité de la rubrique hebdomadaire « Grand’Place », indique :  « Il y a des procédures au PDS. Le candidat pour la Présidentielle est nécessairement investi par le parti. De ce point de vue-là, le PDS n’a pas encore désigné un candidat pour 2024. Nous ne sommes pas encore à l’échéance de 2024, mais évidemment, Karim qui était le candidat empêché en 2019 se positionne très fortement pour être encore le candidat du PDS en 2024 ».