NETTTALI.COM – Le certificat de genre de mort délivré par l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff est formel : Abdou Faye, l’un des présumés complices de Boy Djinné, malgré les dénégations de sa famille et les réserves d’une certaine société civile, est bel et bien mort par suicide.

Selon le document délivré par le chef du service d’anatomie et de cytologie pathologique de l’hôpital général Idrissa Pouye, le décès de Abdou Faye est causée par une anoxie cérébrale et une asphyxie mécanique par pendaison. A en croire le document, aucun signe de traumatisme n’a été constaté sur le reste du corps.

Mercredi, Abdou Faye un des complices de Baye Modou Fall dit « Boy Djinné », arrêté en même temps que lui à Missirah (Tambacounda), a été retrouvé pendu au commissariat central de Dakar où il était en retour de parquet.