NETTALI.COM – Les disciples thiantacounes demandent au Président de la République Macky Sall et à son ministre de l’Intérieur de rendre justice à leur guide spirituel, Sokhna Aïda Thioune, qui aurait fait l’objet d’une tentative d’assassinat. Ils soutiennent que, grâce à la vidéo-surveillance, l’assaut à été filmé et les images remises à la gendarmerie nationale. 

Après l’incident qui s’est produit chez Aïda Diallo, les disciples thiantacounes demandent au Président de la République Macky Sall et à son ministre de l’Intérieur de rendre justice à leur guide spirituel. Ils estiment que ce qui s’est passé, durant le Gamou, n’était pas du tout un cambriolage, puisque les envahisseurs ont trouvé des articles de valeur qu’ils n’ont pas touchés.

En clair, disent-ils, ces malfrats en voulaient réellement à la vie de Sokhna Aida Diallo. Limamou Gueye : « Nous avons reçu des menaces, depuis un bon moment, et cet incident est la preuve que les gens qui en veulent à notre marabout, veulent passer à l’action. Mais nous ne laisserons pas la chose se passer ainsi. Un dossier judiciaire a été ouvert et il suit son cour ».

Sokhna Bator, l’une des veuves de Serigne Cheikh Béthio, abonde dans le même sens et appelle les organismes de défense des droits de l’homme et celles qui défendent les droits de la femme à s’impliquer pour que justice soit faite. Selon la dame, grâce à la vidéo-surveillance, des images de l’assaut ont été captées et remises à la gendarmerie nationale.

Pour mémoire, dans une note publiée jeudi, Me Cheikh Koureïssi Ba, avocat de la veuve de Cheikh Béthio Thioune, soutenait la thèse de la tentative d’assassinat.

« La résidence Cofel de Sokhna Aïda Diallo, sise à Médinatoul Salam (Mbour), a failli être le théâtre d’un drame sans précédent dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 avec la descente un peu avant l’aube d’un véritable escadron de la mort venu visiblement pour attenter à la vie de la maîtresse des lieux. Composé d’une quinzaine de membres armés jusqu’aux dents, portant des armes de poing et des fusils à pompes, très calmes, disciplinés et apparemment bien entraînés, les éléments du commando ont escaladé le mur d’enceinte dans la pure tradition des ninjas pour fondre sur les jeunes vigiles en faction à l’intérieur de la maison et les neutraliser en quelques poignées de secondes. Bien que solidement ligotés et bâillonnés, les courageux vigiles, disciples inconditionnels du Cheikh, ont tenu bon en refusant de céder aux sévices pour confirmer la présence sur les lieux de SOKHNA AÏDA SALIOU DIALLO qui était visiblement la cible de l’opération », déclare la robe noire.

« Fort heureusement le plan a foiré sur un détail bénéfique : un des jeunes avait pu s’éloigner momentanément du poste de garde pour s’approvisionner en café vers la piscine située de l’autre côté de la résidence où les dames, sous la houlette de la maîtresse des lieux, s’activaient en ces dernières heures d’avant-Gamou à la mise en place des convives du soir, relate-t-il,  sur la foi de la version des faits de sa cliente ».