NETTALI.COM – La France va restituer cinq milliards d’euros à la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du franc CFA.

Paris a entamé le processus de transfert de 5 milliards d’euros vers les comptes de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Cette décision des autorités françaises intervient dans le cadre de la reforme du Franc FCA entamée 2019 entre la France et les pays ouest-africains.

Selon Jeune Afrique, ces fonds dont le processus de transfert a débuté sont les réserves de change domiciliées dans les livres de la Banque de France pour couvrir les exportations des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Alors que des points d’ombres subsistent encore sur cette reforme, le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, en visite à Abidjan du 29 au 30 avril a rassuré le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara sur l’exécution dans toute leur globalité des accords de réforme du franc CFA approuvés en décembre 2019.

Malgré un décalage de calendrier, les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sont engagés à poursuivre le processus de la reforme de monnaie qui transformera le Franc FCA en éco, informe une source à Abidjan.

Pour y arriver, il faut réussir à convaincre Muhammadu Buhari du Nigeria, Nana Akufo Addo du Ghana et Alpha Condé de la Guinée