NETTALI.COM – Abdoulaye Sow, le président de la Ligue amateur veut convaincre Saër d’accompagner Augustin Senghor pour un 4ème mandant à la tête de la Fédération Sénégalaise de Football. Sur le plateau de la 2stv, le 2e vice-président de la FSF souhaite qu’il y ait un consensus autour d’un candidat à l’élection de la FSF prévue en août prochain.

Je souhaiterais qu’il y ait un consensus pour le bien du football sénégalais“, a-t-il déclaré, mardi soir, sur la 2stv. Une déclaration qui confirme les informations du journal “Record” selon lesquelles, l’actuel ministre de l’urbanisme, de l’hygiène publique et du logement serait mandaté pour trouver un consensus avec Saer Seck qui ambitionne de briguer le poste de président de la fédération sénégalaise de football.

Je n’aimerais pas que Saër Seck soit candidat devant Augustin (Senghor)“, fait-il savoir. Avant d’ajouter que “Saer, Augustin et moi travaillons ensemble depuis 12 ans et nous avons des projets“,

A l’en croire, ces projets doivent aboutir pour le bien de football sénégalais. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’imagine pas voir le 1er vice-président, Saer Seck se présenter face à Augustin Senghor, l’actuel président de la FSF qui aurait aspiré à un quatrième mandat bien qu’il avait déclaré, il y a quatre ans qu’il n’allait plus se représenter.

Toujours dans son argumentaire, Abdoulaye Sow soutient par ailleurs qu’il souhaitait “un consensus” basé sur “des principes qui vont faire avancer le football.” Car dit-il, cette discipline ne mérite pas de vivre dans la dislocation à moins d’un an de la Coupe d’Afrique des Nations. Non sans rappeler qu’en tant président de la Ligue amateur, il a son mot à dire dans cette élection ” Je dirige la Ligue amateur qui fait le 3/4 des clubs“, a-t-il précisé.

Rappelons que pour l’instant, le président de Génération Foot, Mady Touré est le seul à avoir déclaré sa candidature à l’élection qui est prévue en août 2021. Augustin Senghor, Saër Seck, Mbaye Diouf Dia ou encore Louis Lamotte sont attendus.