NETTALI.COM – Dans un rapport élaboré depuis trois mois, les experts de la mission d’audit du fichier électoral concluent que les candidatures de Karim Wade et de Khalifa Sall sont valides. Ce document a été remis à la commission de suivi de la commission du dialogue national.

Le rapport juge cette exclusion arbitraire de la présidentielle de 2019 et viole l’article 25 de la déclaration universelle des Droits de l’Homme qui dispose que “tout citoyen a le droit et la possibilité de prendre part à la direction des affaires publiques et d’accéder, dans des conditions générales d’égalité, aux fonctions publiques de son pays”.

Le régime en place, va-t-il donner du crédit à ce document de la mission d’audit ? La question reste entière à l’heure où la question de l’amnistie des deux leaders cités est agitée.