NETTALI.COM  – Barthélemy Dias en est convaincu. Le Président Macky Sall ne veut pas d’élections en 2022. Le lieutenant de Khalifa Sall l’a dit cet après-midi en conférence de presse aux Parcelles Assainies. 

C’est la commune des Parcelles Assainies que Barthélemy Dias a choisie ce samedi pour répondre au Président Macky Sall. Ce dernier avait profité du Conseil présidentiel sur l’emploi et l’insertion des jeunes pour avertir que les événements violents de début mars ne se reproduiront plus au Sénégal. De l’avis du maire de Mermoz Sacré-coeur, cette sortie ne prouve qu’une chose : Macky Sall ne veut pas d’élections en 2022. “Macky Sall est dans sa logique de ne pas organiser d’élections en 2022“, a laissé entendre Barthélemy Dias au cours d’une conférence de presse. A l’en croire, si le pouvoir ne veut entériner la proposition d’organiser les locales en décembre 2021, c’est juste pour prendre la Coupe d’Afrique des nations (Can) prévue en janvier 2022 comme prétexte pour ne pas organiser les élections locales. “Nous aimons tous l’équipe nationale et nous souhaitons qu’elle remporte la Can. Mais je tiens à dire au Président Macky Sall que le football est un loisir. Il a l’obligation de respecter la Constitution“, souligne-t-il. Et d’ajouter : “Si Macky Sall n’organise pas les élections, il deviendra un danger public, un danger pour la stabilité du pays et nous le combattrons par tous les moyens.”

En outre, Barthélemy Dias partage les propos de Macky Sall que “les manifestations qui dégénèrent, c’est fini“. Mais il s’empresse de préciser : “Nous n’accepteront plus que des nervis tuent nos enfants. 15 Sénégalais ont perdu la vie pour avoir exprimé leur droit de manifester. C’est à la police de maintenir l’ordre, mais pas des nervis.” Et d’avertir : “On n’acceptera pas la dictature.