NETTALI.COM  – Au cours de son entretien avec Jotna Tv, Ousmane Sonko est revenu sur l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr. Le leader prévient qu’il n’acceptera pas qu’on fasse traîner le dossier.

Le dossier sur les accusations de viols est vide. C’est en tout ce qu’a encore dit Ousmane Sonko. Le leader de Pastef-Les patriotes est revenu ce mercredi sur l’affaire Adji Sarr du nom de cette jeune dame qui l’accuse de viols répétés et de menaces de mort.

Après pris pour le repos de l’âme du doyen des juges Samba Sall décédé récemment, Ousmane Sonko a demandé que le dossier sur les accusations de viols soit confié à un autre magistrat. “Il faut qu’on fasse et qu’on en finisse avec ce dossier complètement vide“, a laissé entendre Ousmane Sonko sur Jotna Tv. “Nous n’accepteront pas que l’on fasse traîner les choses ou qu’on attende la veille d’électrons pour nous convoquer“, dit-il. Ousmane Sonko rappelle qu’il est un homme politique et qu’il n’acceptera pas que ses activités soient entravées par cette affaire.

En outre, Ousmane Sonko s’étonne d’entendre le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, dire qu’il y aura procès dans l’affaire des accusations de viols. “Il ne lui appartient pas de dire qu’il y aura procès ou pas. Le juge d’instruction peut classer le dossier sans suite s’il se rend compte qu’il est vide“, souligne-t-il, rappelant que le cas des plaintes contre Aliou Sall et contre Mamour Diallo. Deux plaintes classées sans suite par le juge d’instruction.