NETTALI.COM – Comme il l’avait, lui-même, promis, le capitaine Seydina Oumar Touré de la Section de recherche s’est rendu ce vendredi à la convocation de sa hiérarchie. D’après nos informations, il a aussitôt été mis aux arrêts pour une durée d’au moins 45 jours. 

Arrêts de rigueur de 45 jours. C’est le sort qui est réservé, pour le moment, au capitaine Seydina Oumar Touré. Comme il l’avait promis, il s’est présenté ce vendredi à la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane. Selon nos informations, comme il est de coutume dans ce genre d’affaires, le capitaine Touré a été placé en arrêt de rigueur pour une durée de 45 jours. Mais l’affaire est loin d’être terminé pour celui qui était le principal enquêteur dans l’affaire Sonko-Adji Sarr. En effet, cet arrêt de rigueur est comme “une mesure conservatoire” en attendant le traitement de son dossier. “Il sera en tenue et gardé à la Lgi de Mbao pendant cette période. Mais c’est valable pour tous les gendarmes qui ont fauté. Cette période peut être de huit, 30 ou 45 jours. Il sera bien traité. La seule contrainte, c’est qu’il ne pourra pas aller voir sa famille“, explique un de nos interlocuteurs. Qui ajoute : “La hiérarchie aura fini de traiter son dossier avant la fin de ce délai de 45 jours.”

Pour rappel, il est reproché au capitaine Touré d’avoir manqué à ses obligations. Ce, en faisant plusieurs sorties sur le dossier Sonk-Adji Sarr. Pour se défendre, il explique avoir senti que sa vie était en danger. Il accuse les autorités de surveiller ses moindres faits et gestes. A propos du dossier sur le présumé viol, le capitaine Seydina Oumar Touré accuse le procureur de la République d’avoir mis la pression sur la Section de recherche qui a fini par bâcler l’enquête.