NETTALI.COM – “EnQuête’’ a appris, hier , que des nervis non encore identifiés ont attaqué la maison du député Seydou Diouf, sise à  Rufisque, avec des cocktails Molotov.

Dans ce contexte où plusieurs menaces ont été proférées contre des tenants du régime, est survenue, hier à Rufisque, l’attaque du domicile du député Seydou Diouf (président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale). Un acte qui suscite pas mal d’interrogations.

En effet, il résulte des informations recoupées auprès du voisinage, que ce sont des individus encagoulés qui ont fait irruption au domicile du député et ont commis ce qui s’apparente bien à un attentat rondement mené. Au nombre de 10, cette bande organisée a réussi à semer la terreur dans ce coin d’habitude bien tranquille de la vieille ville.

Selon les témoignages, le gardien a été neutralisé par deux d’entre les assaillants, au moment où les autres membres de la bande lançaient des cocktails Molotov dans la maison. Ainsi, un des “explosifs’’ a été jeté dans la cour de la maison du parlementaire, tandis qu’un autre atterrissait au balcon, à l’étage. Selon le voisinage, la police qui a été saisie s’est déployée sur les lieux, mais les malfrats avaient pris la poudre d’escampette aussitôt après leur forfait.

Selon les sources du journal, seuls quelques dégâts matériels ont été enregistrés. Mais le pire aurait pu se produire, si le cocktail placé dans la voiture avait fait les dégâts escomptés. Comme le souligne Bassirou Sarr dans l’interview ci-contre, il a été relevé, ces derniers jours, plusieurs annonces relatives à des attaques contre des symboles de la France, de l’Etat, mais aussi des attaques contre certains dignitaires du régime.