NETTALI.COM – L ’ancien ministre du Transport et des Infrastructures routières a invoqué, la semaine dernière, une clause de conscience pour refuser de se vacciner avant la masse, dans un post sur ses réseaux sociaux. Cela soulève des vagues dans les rangs de la majorité, dans le département de Mbour.

La coordination départementale de l’APR-Mbour est en porte-à-faux avec son coordonnateur. Omar Youm a évoqué une “clause de conscience’’, pour ne pas prendre sa dose de vaccin avant les populations qu’il dirige. Ce weekend, l’APR-Mbour a rendu public un communiqué au vitriol contre l’ex-ministre.

 “Pour soutenir cet engagement citoyen, le minimum attendu de chaque militant de l’Alliance pour la République est une totale sincérité dans le portage sans nuance du combat mené par le président Macky Sall contre la Covid-19 qui a fini de plonger le monde dans une situation extrêmement difficile. L’APR départementale de Mbour dénonce sans équivoque les prises de positions politiciennes qui naviguent à contrecourant des initiatives salutaires du gouvernement et du personnel médical’’, fustigent les camarades de Me Youm.

Dans le même temps, ils saluent “le comportement et les actions des leaders politiques de tous bords qui ont compris le sens patriotique du noble combat contre cette pandémie à travers la campagne en cours de vaccination’’. L’APR-Mbour demande, également, à tous les militants des seize communes du département de rester vigilants et unis à côté des populations, pour l’application intégrale des mesures, orientations et décisions du chef de l’État dans la paix, la concorde et la totale sincérité.

Les “apéristes’’ en profitent pour féliciter le chef de l’État “pour toutes les actions mises en œuvre dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. A l’instar de tous les Sénégalais, l’APR départementale de Mbour se réjouit du lancement, sur toute l’étendue du territoire national, de la campagne de vaccination, avec l’arrivée des 200 000 premières doses acquises et transportées par notre flotte aérienne nationale Air Sénégal. Dans un contexte de “rareté évidente du vaccin anti-Covid-19, le président Macky Sall, sur la base de son leadership, a su, en plus de l’initiative Covax, en toute souveraineté, commander des vaccins directement à partir d’autres pays. Aujourd’hui, grâce au président Macky Sall, le Sénégal peut se réjouir de ce succès diplomatique qui fait de notre pays un des tous premiers d’Afrique à avoir démarré sa campagne de vaccination’’, se félicitent-ils.

Selon le communiqué, “en anticipation de l’arrivée des autres commandes devant permettre sous peu d’atteindre près de 7 000 000 de doses, le gouvernement du Sénégal, sur instruction du chef de l’Etat, a mis en place, en toute transparence, une plateforme pour recueillir les demandes des citoyens’’. Dès lors, “l’APR départementale de Mbour se réjouit de la démarche transparente du chef de l’Etat ainsi que des autorités et du personnel médical qui ont pris publiquement leur dose de vaccin, dans le but d’aider dans la sensibilisation des populations’’. À en croire la même source, “pour accompagner les efforts immenses consentis par notre pays, chaque citoyen doit s’engager sans double jeu dans la promotion de la vaccination de masse’’.

Avec Enquête