NETTALI.COM  – Vers une suppression pure et simple de la loi sur la parrainage ? C’est en tout cas ce que la Cour de justice de la Cedeao vient d’ordonner à l’Etat du Sénégal.

Institué par le régime de Macky Sall, le parrainage a toujours fait l’objet de contestation. D’ailleurs, le vote de la loi qui l’impose à la classe politique avait suscité de violentes manifestations de l’opposition vite réprimées par la police. Et c’est grâce à ce parrainage qu’un tri avait été. Résultat : seuls cinq candidats avaient été retenus lors de la dernière présidentielle. C’est pour cette raison que l’Union sociale libérale (Usl) avait déposé un recours auprès de la Cour de justice de la Cedeao. Et la cour vient de rendre sa décision.

La Cour de justice cedeao, statuant aujourd’hui sur un recours introduit par l’union sociale libérale de Me Abdoulaye Tine a ordonné à l’Etat du Sénégal de supprimer la loi sur le parrainage dans un délai de 06 mois parce que portant atteinte au principe de la libre participation aux élections“, écrit notamment emedia. Autrement dit, le Sénégal a six mois pour en finir avec le parrainage. Le fera-t-il ? Rien n’est moins sûr.

En tout cas, ce ne sera pas la première fois que l’Etat du Sénégal passe outre une décision de la Cour de justice de la Cedeao. C’était déjà le cas dans les dossiers contre Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall.