NETTALI.COM- En l’espace de 14 jours, plusieurs incendies se sont déclarés dans trois localités de la région de Kolda. Bilan : un mort,600 mille francs CFA partis en fumée, une vingtaine de cases, des vivres et du matériel emportés par les flammes.

Le dernier incendie date du 9 février à Ndorna, plus précisément à Kokolé, dans le département de Médina Yoro Foula. Il s’est produit en milieu de journée. Le bilan fait état d’un mort. Il s’agit d’une fillette âgée de deux ans. En plus de cette perte en vie humaine, on note également des dégâts matériels importants. Plusieurs cases sont parties en fumée, des vivres et des vêtements calcinés, si l’on se fie aux propos recueillis auprès des sinistrés. Ces victimes disent ignorer l’origine du feu.

Le 2 février dernier, c’est le village de Saré Alette, toujours dans la commune de Ndorna, qui avait été le théâtre d’un incendie d’une rare violence. Au total, huit cases, du bétail, des vivres, des vêtements, de l’argent dont on ignore le montant et divers matériaux sont partis avec les flammes.

Le 26 janvier dernier aux environs de 10h, c’était autour du village de Mampatim de subir les affres des flammes. L’incendie a ravagé sept cases, des sacs d’arachides, des matelas et de l’argent estimé à 600 mille francs CFA.

Informée, la gendarmerie est venue sur les lieux pour faire les constats d’usage. Le premier adjoint au maire a aussi fait le déplacement pour aller s’enquérir de la situation et apporter du réconfort aux sinistrés qui ont pratiquement tout perdu. Ils lancent un appel aux autorités et aux bonnes volontés pour qu’elles leur viennent en aide.

Cette série d’incendies a obligé plus de 200 personnes à passer la nuit à la belle étoile, depuis  plus de 14 jours. Selon des témoignages, recueillis par EnQuête, les sans abris dorment à même le sol. Ils sont sans nourriture et sans couvertures. Ils se nourrissent principalement des dons offerts par de bonnes volontés