NETTALI.COM – Pour faire face à la pandémie de Covid-19, le vaccin démeure prioritaire. C’est du moins l’avis de Dr Corinne Tchania. Invité de l’émission Grand Jury de ce dimanche, la présidente de l’Association des médecins urgentistes du Sénégal a par ailleurs déploré les réticences autour du vaccin anti covid-19.

Au Sénégal, des enfants se vaccinent. Il y a un programme élargi de vaccination. Pourquoi aujourd’hui on se pose des questions sur la fiabilité du vaccin anti covid-19?“, s’est interrogée Dr Corinne Tchania.
A l’en “ il existe une technique qui permet aux experts de travailler sur la production de médicament“.

Interpellée sur la rapidité de la fabrication que beaucoup évoquent pour s’en méfier, la présidente de l’Association des médecins urgentistes du Sénégal se veut rassurante et ne comprend pas l’aversion des populations au tour du vaccin.

Il y a des techniques courtes. En plus l’Arn messager c’est quelque chose sur laquelle ils travaillaient depuis 10 ans et c’est la première fois que les gens utilisent cette technique-là. Et c’est une prouesse pour la science. Ce sont des choses à applaudir. Il y a plein de gens qui ont été vaccinés, il ne faut pas l’oublier. Aux États-Unis, je pense qu’ils ont vacciné 10 millions de personnes et très peu de décès ont été annoncés. En France on vaccine, aux États-Unis ils vaccinent. Il y a d’autres pays qui vaccinent comme l’Israël qui utilisent ce vaccin-là. Donc pourquoi autant de craintes?“, se demande-t-elle.

De son avis, Corinne Tchania pense qu’il faut aller vers l’information, appelant ” les spécialistes en infectiologie du Sénégal et du vaccin à manifester pour rassurer la population“.

A la question de savoir si elle a accepte de prendre le vaccin, Dr Tchania se porte volontaire.

Moi personnellement, je me vaccinerai. Parce que je suppose que le personnel médical sera prioritaire, les personnes vulnérables c’est à dire les personnes âgées de 60 ans et plus et des jeunes vulnérables, souffrant de pathologies chroniques comme l’obésité….“, a-t-elle déclaré.