NETTALI.COM – Les rumeurs et informations contradictoires sur la disparition de Diary Sow ne découragent pas ses proches restés au pays. Au cours d’un rassemblement de soutien tenu ce mercredi à Dakar, ils ont pointé du doigt l’Etat du Sénégal avant de lui demander d’assumer toutes ses responsabilités dans cette affaire. 

Disparue en France depuis le début du mois de janvier, l’élève Diary Sow fait l’objet d’une série d’informations ou rumeurs parfois contradictoires. Ce qui est loin de plaire à ses amis et proches. Selon ces derniers, la presse, les réseaux sociaux et la police n’ont pas vocation de juger. Au cours d’un rassemblement de soutien tenu à Dakar, ils ont réitéré leur totale confiance à celle qui a été sacrée à deux reprises meilleure élève du Sénégal. “Seul le tribunal a le pouvoir de donner un verdict“, a insisté Mimo Dia s’exprimant au nom du collectif “Retrouvons Diary Sow”. Il poursuit : “C’est un dossier nébuleux.” “Nous pensons que la France a une part de responsabilité, l’Etat du Sénégal aussi a sa part de responsabilité parce qu’ils savent où se trouve mademoiselle Diary Sow. Ce que nous voulons, c’est qu’elle soit ramenée dans sa famille“, dit-il.

Les proches de Diary Sow ont aussi tenu à démentir les rumeurs selon lesquelles la demoiselle subirait des pression. “Nous avons appris dans la presse que les notes de Diary étaient faibles. Je peux vous donner la certitude que c’est faux. Nous avons appris qu’elle a reçu une pression sociale, je peux vous témoigner que c’est faux“, soutient Mimo Dia. Qui ajoute : “Nous voulons que sa maman soit amenée en France afin qu’elle puisse suivre le dossier. Il faut aussi lui reprendre un avocat pour avoir accès au procès-verbal et savoir ce qui s’est réellement passé. L’Etat doit assumer ses responsabilités et tenir ses promesses.”