NETTALI.COM – La gestion de Dakar Dem Dikk par Me Moussa Diop n’est pas si nette qu’on veut le faire croire. C’est en tout cas ce que soutient Oumar Boun Khatab Sylla. Le nouveau Directeur général accuse son prédécesseur d’avoir créé plus de 200 contrats fictifs.

 

Me Moussa Diop se victimise pour tenter de manipuler l’opinion.” Propos tenus ce vendredi face à la presse par Oumar Boun Khatab Sall. Le nouveau Directeur général de Dakar Dem Dikk faisait le bilan de ses cent premiers jours à la tête de la société publique de transport en commun. Il accuse son prédécesseur d’avoir signé plus de 200 contrats fictifs lors de son passage à la tête de Dakar Dem Dikk. Des “contrats fictifs” dont la masse salariale est estimée, selon lui, à 80 millions de francs Cfa par mois.

A en croire le patron de Dem Dikk, il tient ces chiffres d’un audit de l’entreprise qu’il a, lui-même, commanditée. Allant plus loin dans ses révélations, Oumar Boun Khatab Sylla renseigne que les deux plus grands restaurants de Dem Dikk étaient gérés par les épouses de… Me Moussa Diop. D’ailleurs, il dit avoir mis fin à ces contrats.

Toujours selon Oumar Boun Khatab Sylla, son prédécesseur  a obtenu des indemnités de départ évaluées à 120 millions de francs Cfa. Mieux, il dit avoir lui-même fait débourser 30 millions des 120 millions votés en Conseil d’administration lorsqu’il a été sollicité par Me Moussa Diop qui, d’après lui, venait de perdre un proche. Des propos qui contredisent les informations relayées par la presse faisant état du blocage, par le Président Macky Sall, des indemnités de Me Moussa Diop.