NETTALI.COM- Air Sénégal Sa était dans une bonne dynamique. La compagnie avait pris son envol et n’eut été la maladie du coronavirus, elle brillerait de mille feux. D’après les statistiques données par le Directeur général, Ibrahima Kane, invité du Jury du dimanche.

Selon le Dg, Air Sénégal SA a commencé ses activités en 2018 avec 40 000 passagers. En 2019, ce chiffre est passé à 400 000 passagers, soit 10 fois de plus. D’après ses explications, sur les trois derniers mois avant le Covid-19, Air Sénégal était numéro 1 sur toutes les lignes sur lesquelles elle opérait à l’exception de Dakar – Nouakchott, Dakar-Bissau et Dakar-Casa où elle était numéro 2. « Cela veut dire que sur les trois derniers mois avant Covid-19, Air Sénégal Sa était numéro 1 sur Dakar-Paris, Dakar-Marseille, Dakar-Barcelone et sur toutes nos autres destinations de la sous-région. C’était ça la situation pour une compagnie naissance », a indiqué M. Kane qui ajoute que l’équipe d’Air Sénégal a travaillé d’arrache-pied pour arriver à ces résultats.

Mais, regrette-t-il, tout a basculé avec l’avènement de la pandémie. Toutes les compagnies aériennes ont vu leurs avions cloués au sol. Le ciel sénégalais a été fermé pendant trois mois. « Pendant ces trois trois, nous n’avons travaillé que sur des vols ad hoc. Ils consistent en des vols de rapatriement. C’est que nous avons rapatrié nos compatriotes qui étaient bloqués à l’étranger et les étrangers qui voulaient rentrer chez eux. Nous avons eu également des activités de Cargo », a fait savoir le directeur général d’Air Sénégal Sa.