NETTALI.COM- Six mois assortis du sursis avec une amende ferme de 100.000 francs Cfa.  C’est  la sanction que le tribunal  correctionnel  de Dakar a prononcée  contre Imam Ousmane Galadio Ka. Le religieux est reconnu coupable d’injures publiques par le biais  d’un système informatique envers un groupe de personnes qui se distinguent par sa religion.

Même  si l’imam a été condamné, le coordonnateur du collectif  ” Les veilleurs “, qui accuse l’imam Ousmane Galadio Kâ d’avoir proféré des propos offensants à l’encontre de la religion chrétienne, lors d’une conférence religieuse publique, à Gorée en septembre 2018 a été débouté. Le juge qui a rendu sa décision  ce jeudi 10 décembre 2020 a déclaré  irrecevable la constitution de partie civile de  Ephrem Manga. Il réclamait  le franc symbolique.

A rappeler que le parquet  avait  requis 2 ans dont 6 mois ferme contre l’imam, qui devant le prétoire, avait battu en brèche les accusations. L’imam, face au président de la chambre et ses assesseurs, avait déclaré de manière précise qu’il n’a jamais adressé à la communauté chrétienne des propos déplacés. Etayant ses propos, il avait indiqué que, dans son prêche, il ne faisait pas allusion aux chrétiens mais, avait-il précisé: « je voulais juste expliquer aux gens que parmi ces 95% de musulmans, il y a des gens qui négligent les préceptes de l’islam. Je me suis inspiré d’un hadith qui stipulait qu’à une certaine époque, les musulmans, malgré le fait qu’ils soient majoritaires, seront nombreux à commettre les pires péchés ».