NETTALI. COM- La Délégation générale au pèlerinage est au cœur d’un scandale financier. Un rapport d’audit a révélé des surfacturations, fausses certifications de services, détournement, entre autres.

Le rapport d’audit commandité par le ministère des Affaires étrangères atteste de la gestion budgétaire catastrophique de la Délégation générale au pèlerinage (Dgp) aux lieux saints de l’Islam. Entre surfacturation, acquisitions fictives, fausses certifications de service, recrutement nébuleux…, des sommes considérables ont disparu, vraisemblablement détournées.

Selon L’Obs, en 2016, 10 525 pèlerins ont été convoyés, mais les vérificateurs notent dans leur rapport qu’il y a eu un paiement de frais de visite d’aptitude médicale de 281 personnes de trop, soit 985 000 F Cfa. Outre les violations du Code des marchés publics, la Délégation générale a dépensé 7 millions pour l’achat de 11 700 litres d’essence pour deux voitures.

Le carburant, réceptionné le 31 août 2016, a été liquidé par la Dgp le même jour, alors qu’elle était déjà en mission en… Arabie Saoudite. Il a été également mentionné dans le rapport, un recrutement nébuleux de cinquante-cinq (55) guides rémunérés à 105 000 F Cfa chacun, soit la rondelette somme de 17 167 000 F Cfa.