NETTALI. COM- La campagne de commercialisation de l’arachide se déroule timidement à Fatick. Car, sur les 95 points de collecte mis en place, seuls 13 sont fonctionnels.

Selon le bilan hebdomadaire de la Direction du développement rural, ce sont juste près de 322 tonnes de graines huileries qui ont été collectées dans la région de Fatick. En sus, un peu plus de 172 tonnes de semences certifiées sont aussi achetées par les opérateurs privés stockeurs. D’après toujours le bilan de la Direction du développement rural, seuls 2 des 38 opérateurs privés agrées par la Sonacos s’activent dans les département de Foundiougne et de Fatick. Pis, sur les 95 points de collecte qui ont été mis en place seuls 13 fonctionnement pour le moment.

Cette situation, selon la Rfm, s’explique par un problème lié au financement. Aussi, ajoute-t-on, certains producteurs préfèrent aller écouler leurs produits dans les marchés hebdomadaires où le kilo de l’arachide est parfois vendu jusqu’à 300 francs CFA en lieu et place des 250 francs CFA fixés par l’Etat.