NETTALI.COM – Après sa réconciliation avec Me Moussa Diop, Barthélemy Dias assure qu’il n’est pas en train de comploter sur le dos des Sénégalais. Il appelle ses détracteurs à savoir raison garder.  

“Je voudrais dire que nous sommes des Sénégalais. En tant que fils de ce pays, nous avons été invités par un compatriote sénégalais à bien vouloir fumer le calumet de la paix. Je pense qu’au Sénégal tout de même, il n’est pas interdit à des responsables politiques de se réconcilier. J’invite les uns et les autres à la raison et à arrêter de vouloir faire des comparaisons parce nous n’appartenons ni à la même formation politique ni de la même coalition et nous n’avons actuellement aucun impact sur l’avenir des Sénégalais.” Telle est la première réaction de Barthélemy Dias après le désistement de Me Moussa Diop avec qui était en procès pour diffamation et injures. Le maire de Mermoz Sacré-Cœur appelle “ceux qui vivent de sensations et d’émotions” à se ressaisir. “Parce que moi, personnellement, je ne fais pas partie des gens qu’on intimide. Je fais des choses selon ma conscience et ma morale. Je voudrais rappeler ici que nous avons eu à avoir des divergences et des incompréhensions avec Bougane Gueye Dany qui est un responsable politique dans ce pays. Pourtant, quand on s’est réconcilié pour aller à l’assaut du vote populaire, aucun Sénégalais n’a eu à s’indigner“, a ajouté Dias-fils. Et de souligner : “Nous sommes des adversaires politiques, mais nous ne sommes pas des ennemis. Moussa Diop est triplement mon administré. Les Sénégalais doivent faire preuve d’objectivité. Je n’ai pas scellé une alliance quelconque avec lui. On va peut-être porter des combats. Je salue sa position sur le troisième mandat. L’avenir saura nous édifier. J’appelle les gens à la raison et à la retenue parce que je pense que je cristallise beaucoup de tension, mais je ne suis pas allé à une audience avec Macky Sall pour comploter sur le dos des Sénégalais.”

Sur son contentieux avec l’ancien directeur général de Dakar Dem Dikk, il rappelle : “J’ai fait l’objet d’une plainte. La partie civile a considéré qu’il est de son devoir de retirer la plainte. Je ne fais que m’en réjouir et le constater. Ceci étant dit, ce qui m’a valu cette plainte, ce n’était pas Me Moussa Diop, je parlais de la gestion du foncier et du Littoral. Et je continue à le dire, je suis le maire de la commune et je répète que le siège de l’Apr a été construit sans permis de construire. Dans ce débat, la personne qui m’intéressait, c’était Macky Sall qui a construit son siège la nuit avec des gendarmes. Je le répète, ce dernier est couvert par une immunité.”