NETTALI. COM – Sous le prétexte de payer les frais médicaux de son père, une restauratrice a accepté d’être la mule d’un de ses clients. Tous les deux risquent cinq ans de prison.

Cherif Misha Sow et Penda Diouma Bâ ont comparu devant la barre de la chambre correctionnelle de Dakar pour les faits d’offre et cession de drogue en vue de la consommation personnelle. Devant le prétoire, ils se sont mutuellement chargés. Chérif Sow qui reconnait être un fumeur de chanvre indien, a accusé sa co-prévenue d’être son fournisseur.

« Je n’ai jamais vu de drogue dans ma vie. Il fréquentait le restaurant où je travaillais. Lorsque je lui ai dit que je gagnais 35.000 F CFA et que mon père souffrait d’anomalies cardiaques, il s’est proposé de m’associer à un business qui allait me rapporter plus d’argent », a déclaré Penda D. Bâ. Elle ne s’en est pas arrêtée là puisqu’elle a tenté de justifier son acte. Elle dit avoir agi ainsi pour prendre en charge les soins médicaux de son père. C’était pour sauver la vie de ce dernier parce que son salaire ne lui permettait pas de le faire.  Ainsi, elle a accepté de remettre de la drogue en contrepartie d’une commission de 1000 F CFA sur les 25.000 F CFA. Malheureusement, elle a été arrêtée le premier jour.

Le parquet a requis 5 ans ferme. L’affaire est mise en délibéré pour jugement qui sera rendu le 3 décembre prochain.