NETTALI.COM – Visé par une plainte auprès de l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac) pour sa gestion, jugée nébuleuse, des 69 milliards FCFA destinés à l’aide alimentaire, Mansour Faye soutient qu’il ne répondra pas à l’Ofnac si jamais il est convoqué. Mieux, le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a affirmé au Grand Jury de ce dimanche qu’il ne va pas rendre compte au Comité de suivi dirigé par le Général François Ndiaye dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (PRES).

L’activiste Guy Marius Sagna et l’opposant Babacar Diop doivent prendre leur mal en patience. En effet, leur plainte contre Mansour Faye dans le cadre de la distribution des vivres destinés aux populations risque de ne jamais donner le résultat escompté. Du moins dans l’immédiat. Car le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et Territoriale a dit à qui veut l’entendre qu’il n’ira pas à l’Ofnac.

Ces plaintes je les ai suivies à travers la presse. Ça c’est du bruit pour rien du tout. Pour la plainte, ils avaient évoqué la question du transfert. Je peux vous assurer que monsieur Diop Sy n’avait signé aucun contrat de prestation avec le ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale. ll n’y a pas conflit d’intérêt et en ce qui concerne Diop Sy, il nous a aidé de manière bénévole“, a d’abord laissé entendre le beau frère du président Macky Sall.

A la question de savoir s’il allait déférer à une convocation de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption, le ministre répond sèchement en ces termes : ” Non je n’irai pas à l’Ofnac. Si l’Ofnac me convoque, je n’irai pas répondre. Cette structure n’a pas compétence à convoquer un ministre de la République. C’est ça la réalité. Mais si des responsables de mon ministère sont convoqués, ils peuvent aller répondre à l’Ofnac. Mais moi, en tant que ministre je n’irai pas répondre à l’Ofnac. Je n’ai rien à me reprocher“.

Force Covid-19 minimisée à son tour

Au delà de cette plainte déposée par Guy Marius Sagna et Babacar Diop, le ministre Mansour Faye tarde toujours à rendre compte de sa gestion des 69 milliards Fcfa destinés à l’achat de vivres pour les populations, dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (PRES), au Comité de suivi dirigé par le Général François Ndiaye.

Interpellé sur cette affaire, il déclare qu’il n’a pas de compte à rendre ni à Général François Ndiaye ni à Force Covid-19.

Tout ce qui ressort de nos obligations, on l’a fait. On doit seulement rendre compte à l’autorité qu’est le Président Macky Sall” , a-t-il rétorqué avec assurance.

Force Covid-19 n’est pas un cabinet d’audit. Tout ce qu’ils ont demandé, nous le leur avons fourni. Mais, nous n’avons pas de compte à leur rendre“, conclut-il.