NETTALI. COM- La Coordination du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur section UCAD a tenu une réunion pour se prononcer sur les conditions de reprise de l’enseignement supérieur avant de réactualiser sa plateforme revendicative qui a suscité plusieurs discussions et dialogues avec les autorités rectorales pour sa validation.

S’agissant de la reprise des cours, la coordination du SAES campus de Dakar dénonce “avec amertume” l’attitude du recteur qui a remis en cause de façon unilatérale la décision prise par la plus haute instance pédagogique de l’UCAD. Ce dernier, indique-t-on dans le communiqué, “a violé le principe de parallélisme des formes”. Ce, en signant un protocole dépourvu de toute valeur juridique au regard des textes en vigueur.

Ainsi la Coordination Saes Campus de Dakar déclare que le Recteur sera tenu pour responsable de toutes les conséquences néfastes qui seraient issues de son acte.

Sur la situation des sommes dues, la Coordination exige le paiement immédiat de la prime de recherches, des indemnités plein temps et les per-diem de voyage d’études. Pour les autres sommes dues, elle exige le respect de la périodicité dans le paiement.

De même, la section syndicale dit être consciente de la tâche à accomplir dans le processus de finalisation du décret d’application de l’UCAD et surtout de la rédaction d’un règlement intérieur destiné à compléter et à optimiser l’application dudit décret.

Selon la Coordination, le recteur sera le seul responsable de toutes les conséquences malheureuses ainsi que des perturbations qui pourraient découler des insuffisances maintes fois dénoncées