NETTALI.COM – Reporters sans frontières vient de publier son classement annuel sur la liberté de la presse.  Avec 25, 81 points, le Sénégal, qui avance d’un rang, occupe la 49ème place dans le classement mondial

Au plan africain, il se classe 7ème derrière la Namibie (23ème), le Cap Vert (25ème), le Ghana (27ème), l’Afrique du Sud (31ème), le Burkina Faso (36ème) et le Botswana (44ème).

La Norvège est en tête, suivie de la Finlande, la Suède, les Pays-Bas, le Danemark et la Suisse.
La Chine (177ème), l’Érythrée (178ème), la Corée du Nord (179ème) et le Turkménistan (180ème) successivement ferment le classement.

Le Sénégal, qui ne sort pas encore de la zone orange, doit ce point de plus au nouveau code de la presse et au fait qu’il n’y a pas de journalistes emprisonnés. “Le Sénégal arrive avec presque le même score que l’année dernière. La raison c’est qu’il n’y a pas eu beaucoup de changements dans l’exercice de la profession“, a commenté Assane Diagne, directeur du bureau Afrique de l’Ouest de RSF, en marge de la cérémonie de publication ce jeudi.
Il est recommandé au pays de la Teranga l’adoption de la loi d’accès universel à l’information pour se conformer aux normes.