NETTALI.COM – Interpellé ce lundi, dans la matinée, devant la préfecture de Dakar, Guy Marius Sagna vient d’être libéré. Il avait été arrêté alors qu’il était parti déposer une lettre d’information pour la marche que comptent organiser les plateformes “Aar li nu bokk”, “Noo lank” et “Doy na” vendredi prochain.

L’information est donnée par son avocat, Me Khoureychi Bâ. Guy Marius Sagna vient d’être libéré. Il  a été, pus tôt, ce lundi, placé en garde à vue au commissariat central de Dakar. Selon nos informations, il lui était reproché un “attroupement sur la voie publique” et “rassemblement non autorisé”. Il a été arrêté par les éléments du commissariat central et conduit à l’hôtel de Police, alors qu’il discutait avec les journalistes.

Les trois plateformes “Aar li nu bokk”, “Noo lank” et “Doy na” comptent battre le macadam pour, entre autres, “exiger le paiement des 14 mois d’arriérés que Pcci et Sonatel doivent aux travailleurs de Pcci, exiger le paiement par l’Etat de 49 mois dus aux travailleurs de ABS Sénégal, exiger que Afup Canada paie à chacun des 200 étudiants victimes de son escroquerie et leur paie des dommages et intérêts qui s’élèvent à 1 million conformément à la décision de justice.

Ils demandent également l’arrêt de la spoliation foncière à Ballabougou (Nguènienne), un audit foncier, la restitution des terres aux paysans et pasteurs de la localité” etc.