NETTALI.COM – La chicha, encore appelée narguilé ou hookah en anglais, est désormais interdite sur l’étendue du territoire sénégalais. Aussi bien pour usage personnel et privé que dans les lieux spécifiques, “bars à chicha”. 

Telle est la teneur de l’arrêté ministériel conjointement signé par le ministère de la Santé et ministère du Commerce). Le gouvernement sénégalais interdit “formellement l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha ou narguilé ou tout autre appareil similaire sur l’étendue du territoire national”. Telle est la teneur de l’arrêté conjointement signé par le ministre de la Santé et son homologue du Commerce.

“On entend par chicha ou narguilé, tout objet, appareil ou dispositif sous forme de pipe à eau qui permet de fumer du tabac grâce à un système d’évaporation de l’eau. Ainsi que la Pipe à eau, appareil composé de plusieurs parties : la cheminée, le bol supérieur, le réservoir, la pipe immergée et le tuyau”, éclaire l’arrêté.

Pour que nul n’en ignore, les importateurs et distributeurs de chicha et narguilé, disposent d’un délai de six mois, à compter de ce jour, “pour se conformer à la présente réglementation”.

Le haut commandement de la gendarmerie, la direction de la police, la direction des douanes ainsi que tous les services concernés sont appelés à veiller à l’exécution du présent arrêté.