NETTALI.COM  – Pousser l’Assemblée nationale à agir afin que la lumière soit faite sur l’utilisation des fonds destinés au Plan décennal de lutte contre les inondations. Tel est le souhait du député Djibril War et de ses collègues membres du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ils ont saisi le bureau de l’Assemblée à cet effet. 

Député membre de l’Alliance pour la république (Apr), Djibril War est d’avis que la lumière doit être faite sur l’utilisation des fonds destinés au Plan décennal de lutte contre les inondations. Le parlementaire annonce son intention de saisir l’Assemblée nationale afin de la pousser à prendre une résolution aux fins de créer une commission d’enquête parlementaire pour faire des vérifications et des contrôles à tous les niveaux. “Nous sommes en vacances, mais l’Assemblée n’est pas en retraité le travail continue . Si ma requête est acceptée, l’Assemblée pourra se réunir en session extraordinaire pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire relative au plan décennal de lutte contre les inondations qui a suscité beaucoup de réactions ainsi que le Plan Orsec. L’Assemblée aura la latitude de faire la lumière“, soutient ce membre de la majorité Benno Bokk Yakaar. Interpellé sur les chances de voir sa requête aboutir, Djibril War répond : “Nous sommes sous l’ère de la bonne gouvernance et les Sénégalais dont nous sommes les représentants légitimes ont le droit de savoir.” Il rappelle que “c’était le cas dans l’affaire des 94 milliards“. “C’est moi qui avais demandé une commission d’enquête parlementaire sans demander l’avis de personne“, souligne-t-il.

Mais le député Djibril War n’est pas le seul à saisir le bureau de l’Assemblée nationale. Les députés membres du groupe “Liberté et Démocratie” ont, eux aussi, interpellé le gouvernement. Serigne Cheikh Mbacké, président dudit groupe, a adressé une lettre à Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale, et une autre à Aymérou Gningue, président du groupe Benno Bokk Yakaar. Sur instruction de la direction de leur parti, les députés du Pds demandent à Moustapha Niasse de convoquer l’Assemblée nationale en session extraordinaire “afin de permettre aux députés de procéder à l’audition des ministres en charge de la gestion des questions liées aux inondations“. Dans sa lettre, Serigne Cheikh Mbacké cite Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur, Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Abdou Karim Fofana, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, et Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget. “L’audition de ces ministres sera une belle occasion, comme ce fut le cas en juillet 2010, pourles députés d’exercer leur devoir de contrôle et à nos concitoyens d’être informés sur l’utilisationdes ressources financières qui ont été mobilisées dans le cadre des différents projets et programmes de lutte contre les inondations“, a aussi écrit le président du groupe “Liberté et Démocratie”.