NETTALI.COM – Alors que 30 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête relative au saccage de l’hôtel de ville de Keur Massar, le président Sall durcit le ton et préconise une batterie de mesures, pour une meilleure sécurisation des espaces et édifices publics.

Une enquête a été ouverte à la suite du saccage de l’hôtel de ville de Keur Massar, survenu au cours d’une manifestation organisée le dimanche 26 juillet dernier par des marchands ambulants, qui se disent empêchés d’exercer leurs activités.

N’empêche, en conseil des ministres ce mercredi, le chef de l’Etat, évoquant la sécurité et la préservation des espaces et édifices publics, a condamné la recrudescence des actes de délinquance et de vandalisme dont les auteurs doivent être sanctionnés « de façon exemplaire », conformément à la Loi.

Il a, dans ce contexte, demandé au ministre de l’Intérieur et au ministre des Forces armées de renforcer la sécurisation des bâtiments et édifices publics.

Le président de la République, à cet effet, a invité le Ministre de l’Intérieur à mettre en place une stratégie préventive de lutte contre la délinquance et l’occupation anarchique de la voie publique. Il a aussi demandé au Gouvernement de prendre les mesures idoines, relatives à la mise en œuvre consensuelle du Programme national de modernisation des marchés et espaces commerciaux, d’un montant global de 69,5 milliards FCFA.
Le Chef de l’Etat a, particulièrement, demandé au Gouvernement, de lui faire des propositions relatives à l’agglomération de Keur – Massar – Jaxaay -Tivaouane Peul, vu la grande urbanisation de cette zone, afin d’y asseoir la présence accrue des services de l’Etat et l’implantation d’infrastructures publiques de base.