NETTALI. COM – L’agresseur du Pr Seydi, Amadou Ngom Guèye, poursuivi pour outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et mise en danger de la vie d’autrui, a finalement écopé du sursis. “Je souhaite exprimer mes regrets. Ce n’était pas le lieu, ni le moment. Je voudrais présenter mes excuses et pas une seule fois, je n’ai voulu mettre en danger la vie de qui que ce soit”, a déclaré l’ingénieur vivant en France.

Le prévenu a tout au long de l’interrogatoire présenté ses excuses et regrets. Il dit qu’il n’a jamais voulu attenter ou mettre en danger la vie du médecin. Il voulait juste une réponse scientifique par rapport à l’interdiction rapatriement des corps. La réponse ne l’ayant pas satisfaite, il a insisté pour avoir une réponse. Et comme le professeur n’a pas voulu en montant dans son véhicule, il l’a traité de fuyard, reconnait-il. Il a dit  que c’est son comportement qu’il a qualifié de lâche et non sa personne. Pour finir, il a dit que les choses s’en sont arrêtées là et il parlait le français
Les avocats du Professeur ont informé le tribunal du désistement de leur client qui ne veut plus que cela se répète.

Estimant que les faits reprochés au prévenu sont établis, le Procureur de la République a requis une peine de 6 mois ferme contre lui.
La défense a réitéré les regrets de leur client et salué le désistement Pr. Seydi à qui ils ont rendu hommage pour son travail. Ils ont sollicité sa bienveillance
Après délibération, le tribunal des flagrants délits de Dakar a disqualifié les faits d’outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions en injures publiques et le délit de mise en danger en violence et voie de fait. Le tribunal a ainsi déclaré le prévenu coupable et l’a condamné à 6 mois avec sursis.