NETTALI. COM – Du nouveau dans l’affaire des munitions saisies à Pékhess. Selon nos informations, Cheikh Lô et Cie ont été inculpés et mis en liberté provisoire ce jour par le doyen des juges.
Après leur garde-à-vue, le sieur Cheikh Lô et ses complices présumés vont pouvoir rentrer chez eux. Mais ils vont devoir rester à la disposition de la Justice. Cheikh Lô, présenté comme un proche de Serigne Abass Mbacké, khalife de Darou Mouhty, Serigne Saliou Ndiaye et Dame Diop ainsi que trois autres personnes avaient été arrêtés suite à la saisie de 750 munitions de guerre supposées appartenir à l’armée. Ce mardi, tous les six ont fait face au doyen des juges. Samba Sall a retenu contre les inculpés, le délit de détention de munitions sans autorisation administrative. Autrement dit, Lô et compagnie vont pouvoir rentrer chez eux.

Il y a une semaine, la gendarmerie avait réussi un grand coup en mettant la main sur 750 munitions supposée appartenir à l’armée. Parmi les personnes impliquées, il y a Cheikh Lô, proche du khalife de Darou Mousty. Ce grand notable très connu dans la communauté mouride avait ainsi été arrêté en même temps que deux de ses collaborateurs chargés de convoyer les munitions volées. Face aux enquêteurs, il aurait déclaré que ces munitions étaient destinées à des manifestations religieuses. A Darou Mouhty, c’est en effet une tradition de tirer balles en l’air lors de manifestations religieuses comme le Gamou ou même pendant les baptêmes.