NETTALI.COM – La prière de l’Eid El Kebir a été observée ce vendredi dans une bonne partie des mosquées sur le territoire national. Comme il fallait s’y attendre, l’actualité liée à la pandémie a été au cœur des sermons. Si certains guides religieux alertent sur la progression du coronavirus en insistant sur le respect des gestes barrières, d’autres ont trouvé l’occasion de plaider pour la réouverture de tous les lieux de culte.

L’Imam de la Mosquée Massalikul Jinaan, Serigne Moustapha Mbacké Ibn Serigne Abdou Khadr a, au cours de son sermon, encouragé les fidèles à retourner aux valeurs de la religion pour conjurer la maladie.  C’est ainsi qu’il a invité ses compatriotes à se conformer aux enseignements de l’Islam.

A la Mosquée Omarienne, le Khalife Thierno Madani Tall a fait dans la prévention, avertissant ceux qui doutent de l’existence de la pandémie, pour leur rappeler que celle-ci est bien effective. Après avoir félicité le gouvernement pour toutes les actions entreprises aux fins d’endiguer le coronavirus et ses effets socio-économiques, il a exhorté les fidèles au respect des gestes barrières.

A Yoff, le porte-parole de la communauté layenne, Serigne Mandione Thiaw Lahi, a plaidé pour la réouverture de tous les lieux de culte, à l’effet de permettre les prières collectives.

Pour rappel, la prière de la Tabaski n’a pas été observée à la Grande mosquée de Dakar, où le chef de l’Etat sacrifiait, coutumièrement, au rituel. Même situation à Tivaouane, conformément à une consigne édictée, depuis le mois de Ramadan, par le Khalife général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour. Ce dernier, à la pointe du combat contre la Covid19, avait également ordonné la suspension des prières du vendredi jusqu’à nouvel ordre.