NETTALI.COM –  L’information selon laquelle plusieurs détenus ont été infectés par le coronavirus à Thiès et à Diourbel a poussé les avocats de Hissène Habré, Me Ibrahima Diawara et Me Alioune Cissé, à monter au créneau pour dénoncer le refus du renouvellement de la permission de sortie de leur client.  Ils veulent aussi un aménagement de la peine de Habré.

«Il ressort de cette situation sanitaire que le danger est toujours là, très important pour les personnes à risques. On ne peut ainsi que regretter le refus de renouvellement de la permission de sortie qui aurait apporté plus de sécurité au Président Habré par rapport à sa santé», indiquent-ils dans un communiqué.

Selon eux, «le Sénégal ne peut se soustraire à ses responsabilités dans l’aménagement de la peine prononcée par les chambres africaines extraordinaire au cours d’un procès ni juste ni équitable”. “C’est pourquoi, nous appelons au respect du Droit de bénéficier d’un aménagement de la peine, seule modalité pour assurer et garantir au Président Habré le respect de son Droit à la santé conformément à la Constitution sénégalaise», notent les avocats.