NETTALI.COM – L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a décidé de rencontrer la presse pour parler de l’affaire Bocar Samba Dièye. L’opérateur a toujours indexé le patron de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act) et la Cbao que ce dernier dirigeait. Il soutenait que ces derniers l’ont arnaqué.

Abdoul Mbaye appelle à “une rencontre de confrontation et d’échanges portant sur le dossier Bocar Samba Dièye”. La rencontre se déroulera ce  samedi 04 juillet 2020 à 11 heures au siège de Act sis à Yoff.

“Toutes les personnes concernées y compris, Bocar Samba Dièye, ont été invitées à participer à cette sortie médiatique afin que toute la vérité sur ce dossier soit dite”, note Abdoul Mbaye dans un communiqué.
Cette affaire date de 2008 et  oppose le commerçant Bocar Samba Dièye à la CBAO Groupe Attijariwafa Bank, dirigée à l’époque par Abdoul Mbaye. La CBAO, qui lui reproche de n’avoir pas honoré une créance de 6 milliards de francs CFA, avait saisi trois de ses maisons qu’elle a fini par vendre.
L’opérateur économique, qui a fait fortune dans la commercialisation du riz, non content de la décision, avait alors saisi la justice. Un dossier qui a duré 11 ans dans les tiroirs de la justice.

Mais en février dernier, la Cour suprême a annulé le protocole d’accord qui liait le commerçant et la CBAO.

«Bocar Samba Dièye a été abusé par la CBAO qui lui a fait signer un protocole d’accord sans que le contenu ne lui soit explicité, en violation de l’article 20 du Code des obligations civiles et Commerciales », s’est désolée Me Awa Guèye. Elle ajoute que « la CBAO a vendu les immeubles de Bocar Samba Dièye, tout en sachant que ce dernier ne leur devait absolument rien”.

C’est donc pour s’expliquer sur cette affaire que Abdoul Mbaye va rencontrer la presse. Histoire surtout de se laver à grande eau.