NETTALI.COM- Le chanteur Thione Seck a été jugé ce lundi 15 juin par la Cour d’appel de Dakar dans le cadre de l’affaire des faux billets dans laquelle il a été impliqué avec son présumé complice, Alaye Djité. Ce dernier n’a pas comparu ce lundi. 

Le chanteur Thione Seck risque 5 ans de prison ferme et 10 millions amende. C’est du moins ce qu’a requis le parquet qui estime que les faits pour lesquels Thione Seck comparait à la barre, sont avérés.

Selon l’avocat général, ce sont des faits graves qui, à jamais, pourraient porter un coup dur à l’économie sénégalaise. Le maître des poursuites a, tout de même requis la disqualification des faits en détention et mise en circulation de faux billets de banques.

Devant le prétoire, Thione Seck a nié les faits. Il a soutenu qu’il ignorait que l’argent, 50 millions d’Euros qui lui ont été remis en guise d’acompte pour un contrat de prestation, étaient du faux.

« Ce n’est pas à mon âge que je vais ternir mon image. Je rends grâce à Dieu d’avoir été arrêté car autrement j’aurais été déplumé. Il ne me resterait rien. Je sais aussi que mystiquement j’étais atteint au point de remettre mes 85 millions. Jusqu’à mon enterrement, je n’oublierai jamais cela. Cela a bousillé ma santé et la carrière de footballeur de mon fils », a déclaré le chanteur pour se dédouaner.

La BCEAO a demandé le franc symbolique.

Les avocats de Thione Seck ont quant à eux demandé la confirmation du premier jugement, ou plus précisément la relaxe, estimant qu’il n’y a pas le corps du délit, notamment les faux billets. “Il y a juste du papier et non de la fausse monnaie”, ont-ils avancé . La Cour rendra son verdict  le 22 juin prochain.