NETTALI.COM – C’est l’histoire d’une jalousie maladive. L’histoire de deux épouses d’un policier à Thiès. La dame O. Diop et sa coépouse Ndèye C. Diop se vouent, en effet, une inimitié sans bornes. Pourtant, elle vivent sous le même toit au quartier Cité Ouvrière (commune de Thiès-Nord) alors que leur époux, un policier, sert dans un poste frontalier du pays.

Les notables du quartier sont intervenus à plusieurs reprises pour trouver un terrain d’entente entre ces deux dame.  Mais après chaque conciliabule, les hostilités reprenaient de plus belle.  Le mal est tellement profond que O. Diop, qui a une haine viscérale contre sa coépouse, a poussé le bouchon très loin au point «d’enlever le fils de celle-ci et tenter de le tuer».

Dans la nuit du 14 au 15 mai dernier, O. Diop enlève sa victime âgé de 5 ans et l’entraîne dans un coin isolé, non loin de la voie ferrée. Elle voulait l’étrangler jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Elle parviendra à exécuter la première phase de son plan qui a consisté à enlever sa victime, à la conduire dans ce coin isolé. Heureusement, l’enfant de 5 ans sera sauvé par des occupants de maisons voisines des lieux qui, perchés à leurs balcons, sont alertés par les cris de l’enfant à cette heure indue de la nuit. Venus promptement aux nouvelles, ces derniers vont retrouver sur les lieux la dame O. Diop et un jeune homme identifié sous le nom de A. Diop. Sur place, ces voisins remarquent avec stupéfaction qu’une corde avait été nouée au cou du garçon qui en plus semblait inconscient. La dame O. Diop et son présumé complice A. Diop sont ainsi interpellés et conduits au Commissariat urbain de Thiès.

Mal-en-point, C.A.B. Ndiaye (la victime) a été conduit aux Urgences de l’hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguène où il est maintenu en observation après avoir subi des radios et scanners.