NETTALI.COM – Après avoir recommandé de laisser le virus circuler, Dr Moussa Thior a encore dénoncé la gestion de la pandémie du Coronavirus au Sénégal. “Il faut lever l’état d’urgence et le couvre-feu avant la date du 2 juin“, a-t-il déclaré ce dimanche dans l’émission Grand Jury de la Rfm.

Decrétés par le Président Macky Sall, il y a deux mois, l’état d’urgence et le couvre-feu commencent à être des sujets à polémique. Estimant que ces mesures de restrictions ne se justifient pas, Dr Moussa Thior soutient qu’elles doivent être levées avant la date du 2 juin. “Dakar a la particularité de contenir l’essentiel des soins de santé. Les malades qui sont dans les régions et qui ont rendez-vous à Dakar, comment feront-ils pour venir avec l’état d’urgence ?“, s’interroge l’expert en santé public.

Plus loin dans son argumentaire, l’invité du Grand Jury lâche une bombe. “Le confinement ne sert à rien car la transmission n’a pas été rompue au bout de deux mois. Le virus continue toujours à circuler. Le confinement n’est qu’un élément qui vient s’ajouter à l’armada de lutte contre la maladie“, soutient-il.

D’ailleurs, Dr Moussa Thior salue la décision du Président Macky Sall qui a ordonné l’ouverture des lieux de culte et les marchés hebdomadaires, un choix constaté par de larges franges de la société, vu le nombre de cas positifs de coronavirus qui ne cesse de grimper.

Enfin, l’ancien coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnpl) juge très normale la reprise des cours prévue le 2 juin. Car, dit-il, l’année blanche ne sert à rien.