NETTALI.COM – La Section de recherches de la gendarmerie a bouclé son enquête. Dame Amar, Louty Bâ, Diadia Tall, Djibril Ndiogou Bassel dit «Nékh», Fatima dite «Poupette», Alia, Amadou Niane et un policier-motariste ont été déférés au parquet ce mercredi 8 avril. Leur dossier sera confié à un juge d’instruction. L’autopsie a révélé que la mort de Hiba Thiam est provoquée par «une hémorragie articulaire».

L’enquête sur la mort de la jeune Hiba Thiam, survenue aux Almadies, dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 avril, a été bouclée par la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane. Les résultats de l’autopsie sont également transmis aux enquêteurs.

Le certificat de genre de mort a conclu à une mort provoquée par «une hémorragie articulaire». Est-elle causée par une overdose comme cela a été avancé dans dans une certaine presse ? L’autopsie ne le précise pas.

Il faut juste noter que la majeure partie des mis en cause a nié au cours avoir consommé de la drogue, au cours de l’enquête, à l’exception de la Franco-tunisienne de la bande, Alia qui a avoué qu’ils ont bien snifé de la poudre blanche.

D’ailleurs, selon nos sources, les enquêteurs ont découvert sur les lieux du drame, des traces de drogue (Chloro hydrate de cocaïne) sur les rebords de cartes bancaires trouvées sur place. Même s’ils n’ont toujours pas mis la main sur de la drogue.

Au terme de leur garde à vue de 96 heures, Dame Amar, Louty Bâ, Diadia Tall, Djibril Ndiogou Bassel dit «Nékh», Fatima dite «Poupette», Alia, Amadou Niane et un policier qui les a aidés à circuler en plein couvre-feu, ont été déférés au parquet. Ils ont été conduits à la cave du palais de justice de Dakar.

Les auditions des mis en cause ont permis de reconstituer le film de cette nuit tragique durant laquelle Hiba Thiam, Directrice administrative et financière de la société Act Africa, a perdu la vie.

D’après l’enquête, Dame Amar, fils du défunt milliardaire Ameth Amar, est l’organisateur de la soirée avec une amie franco-tunisienne du nom de Alia. Diadia Tall, bien connu dans le petit monde de la fête à Dakar, avait montré ses réticences du fait du couvre-feu. Mais, il a reçu des assurances qu’un agent de police a été payé à 20.000 FCfa pour escorter les invités, de leur domicile à l’appartement appartenant à Rougui, fille du milliardaire Baba Diao, aux Almadies.

C’est au cours de la soirée, alors que certains couples s’étaient isolés dans d’autres chambres que Hiba Thiam a piqué une crise et s’est mise à vomir du sang. Louty Bâ, fils de Mamadou Bâ, président de la Fédération sénégalaise de tir, est automatiquement venue la secourir, tout en ameutant les autres éléments de la bande. Ces derniers, pris de panique, ont vidé les lieux, à l’exception de Louty Bâ et Diadia Tall qui alerteront les sapeurs-pompiers. Des «soldats du feu» qui n’ont pu que constater la mort de la jeune fille.

La gendarmerie procédera à leur arrestation sur place, en même temps que Fatima dite «Poupette», dont l’état ne permettait pas de savoir ce qui s’était passé à la fin de la soirée. Dame Amar, Alia, Djibril Ndiogou Bassel dit «Nékh» seront arrêtés le samedi et le policier-motariste tombera le dimanche.

A noter que Amadou Niane n’était pas sur les lieux au moment des faits. On lui reproche d’avoir aidé son ami, Dame Amar à se cacher.