NETTALI.COM  – Si la pandémie du Covid-19 a reculé à Touba, c’est grâce à la discipline de groupe qui règne dans la cité religieuse mais qui n’existe pas à Dakar. Telle la conviction du ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Invité vendredi de l’émission Jakarlo sur la Tfm, Abdoulaye Diouf Sarr semble regretter l’absence de “discipline de groupe” à Dakar. Selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, c’est ce qui favorise la propagation du coronavirus dans plusieurs quartiers de la capitale.

Aujourd’hui, l’essentiel des cas se trouve à Dakar alors que le premier groupe de cas était à Touba“, renseigne le ministre Abdoulaye Diouf Sarr. D’après ce dernier, l’explication est à chercher dans les comportementalistes dans les deux villes en terme de dynamique de société. “Il y a chaque jour, moins de cas à Touba alors qu’à Dakar, la pandémie ne recule pas“, dit-il. Avant d’ajouter : “Il nous faut donc apprendre de la discipline de groupe à Touba.”