NETTALI. COM- Le président du groupe parlementaire ‘’Liberté et Démocratie’’ est préoccupé par la propagation du Coronavirus au Sénégal. C’est pourquoi, lors du vote de la loi d’habilitation proposée par le chef de l’État dans le cadre de la lutte contre la pandémie, Cheikh Bara Doli Mbacké a lancé un appel à l’union sacrée.

Ce mercredi 1er avril 2020, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité la loi d’habilitation souhaitée par le président de la République pour disposer de moyens et de pouvoirs d’intervention rapide et efficace et sans obstacle majeur dans le cadre de la lutte contre la Covid -19.

Sur les 165 députés que compte l’Assemblée nationale, un nombre restreint de 33 députés a été choisi pour l’adoption de cette loi. Le président du groupe parlementaire « Liberté et démocratie » Cheikh Bara Doli Mbacké en fait partie.

Dans son intervention, il a indiqué que la situation dans laquelle vit le Sénégal exige de la part de tous les Sénégalais une union sacrée pour faire face à cette menace. Il dit, à cet effet, apporter son soutien total aux populations sénégalaises. « La pandémie installe de plus en plus, dans notre pays, une situation inquiétante, malgré l’engagement et la détermination sans faille de notre vaillant corps médical auquel nous exprimons nos remerciements et nos vifs encouragements. Aujourd’hui, la nation toute entière a besoin d’agir comme un seul homme », a-t-il déclaré à l’hémicycle.

Avant d’ajouter : « Ce combat que nous avons engagé n’est pas le combat d’une personne, d’une majorité ou d’un groupe, c’est le combat de tous les Sénégalais, de toute l’humanité et c’est que le Président de la république semble avoir compris. Il faut une démarche non partisane et transparente au nom de l’intérêt général à gagner cette guerre au grand bénéfice des Sénégalais et de toute l’humanité ».