NETTALI.COM – L’interdiction des rassemblements n’a pas encore produit des résultats rassurants dans certains lieux, malgré l’instauration de l’état d’urgence. Ne faudrait-il pas y voir une impréparation ou simplement imputer cela à un problème de mise en oeuvre intelligente ?  

L’état d’urgence, n’est-il pas censé réguler et réduire les rassemblements sur les lieux publics ? En tout cas, en cherchant à amoindrir et éviter les rassemblements dans les lieux qui reçoivent du monde (banques, marchés, gares routières, prisons, boulangeries, etc), l’on a juste transféré le problème. Ainsi que l’attestent ces images, l’on peut voir le regroupement devant ces agences de banques, alors qu’elles tentent de gérer les flux à l’intérieur. L’on peut aussi voir en images, les attroupements et rassemblements engendrés par cette pénurie de véhicules de transport dans cette gare routière de la capitale bien fréquentée. Devant certaines boulangeries, ce sont purement et simplement des bousculades qui sont notées.

L’on est aussi en droit de se demander le sort réservé aux prisons, lieux de surpopulation et de promiscuité par excellence, malgré les mesures de confinement prises ? Ne faudrait-il pas envisager des mesures de grâce pour les infractions les moins graves ?  Autant de questions qui restent pour le moment en suspens.